Protection des finances publiques : le Cameroun et le Brésil se concertent

La coopération dans ce domaine était au centre de l’audience que le ministre délégué à la présidence chargé du Contrôle supérieur de l’Etat, Mbah Acha Rose Fomundam, a accordée vendredi à l’ambassadrice brésilienne, Patricia Maria Oliveira Lima.

La ville de Rio de Janeiro, en République fédérative du Brésil, va abriter du 7 au 11 novembre prochain, le 24e Congrès international des institutions supérieures de contrôle. Celui-ci sera articulé autour de deux thèmes principaux : « Le travail des institutions supérieures de contrôle face aux calamités publiques » et « Voix mondiale, résultats mondiaux et impact de grande envergure ». Le Cameroun, par la voix du ministre délégué à la présidence chargé du Contrôle supérieur de l’Etat, (Consupe), Mbah Acha Rose Fomundam, a confirmé sa participation à ces travaux. C’était vendredi 30 septembre dernier lors de l’audience que le Consupe a accordée à l’ambassadrice brésilienne Patricia Maria Oliveira Lima. Il ressort également de cette entrevue que les deux pays vont profiter de ces assises pour accroître leur coopération dans le domaine de la protection de la fortune publique. « Madame l’ambassadrice m’a rassuré qu’elle ferait tout pour qu’il y ait une rencontre entre les institutions supérieures de contrôle des deux pays, notamment le Contrôle supérieur de l’Etat pour le Cameroun, et la Cour fédérale des comptes pour le Brésil. Nous envisageons d’ailleurs à cette occasion la signature d’un mémorandum d’entente pour un partage d’idées, d&rsq...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category