Batouri : on sécurise l’accès aux sites miniers

Le préfet de la Kadey, et des responsables du ministère en charge des mines ont procédé vendredi dernier, à la pose de panneaux pour signaler les dangers


« Chantier minier, accès interdit », « Danger, risque d’éboulement ». Voilà entre autres messages que l’on peut lire sur les plaques de signalisation implantées vendredi 30 septembre dernier, sur le site minier de Kambélé, département de la Kadey, région de l’Est. Ceci dans le cadre d’une opération effectuée entre autres, par le préfet et les responsables locaux du ministère des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (Minmidt). Le site de Kambélé est en effet envahi par les populations locales, parfois très jeunes, à la recherche de l’or. Certains sites miniers sont même proches des établissements scolaires. «Nous avons envisagé de sécuriser les sites miniers parce que par le passé, nous avons enregistré beaucoup de morts dus à la non protection des sites. Nous avons décidé, avec les opérateurs économiques du secteur, de poser les panneaux indiquant le danger d’accès dans les sites miniers », déclare le préfet, Djadaï Yakouba. 
L’autorité administrative compte sur les actions concertées de toutes les parties prenantes, pour assurer la pérennisation de cette opération. « Les sites miniers sont considérés comme des établissements classés dangereux. Dans ce genre d’établissement, il est important de communiquer à toute personne étrangère et même ceux travaillant à l’intérieur de la structure, sur les différents risques et dangers possibles. Il était question de le matérialiser sur le terrain », ajoute Jacques Afti, délégué régional d...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category