Hospitalisation : 402 lits supplémentaires à Garoua

La capacité cumulée de l’Hôpital général et du Centre hospitalier régional rehausse la qualité du plateau technique de la ville.

292 lits + 110 lits = 402 lits.  Telle est la capacité d’accueil supplémentaire qu’apportent  respectivement l’Hôpital général et le Centre hospitalier régional à l’amélioration de l’offre en soins à Garoua. Les deux structures injectent du sang neuf au système de santé. Avec les 200 lits de l’Hôpital régional fonctionnel, les formations sanitaires publiques de la ville proposent une offre conséquente évaluée à plus de 600 lits. A côté de ces trois hôpitaux de référence, deux autres établissements hospitaliers de premier plan sont opérationnels à Garoua. Il s’agit de l’hôpital militaire et celui de la CNPS. Sans compter l’annexe du Centre Pasteur, les cliniques privées et les centres de santé publics et privés.  
La ville de Garoua compte environ 1 million d’habitants. Le ratio de formation sanitaire par habitant s’est fortement amélioré avec l’inauguration de l’hôpital général. Les indicateurs en matière de santé sont donc au vert. Même en intégrant l’aire métropolitaine de Garoua, constituée des villes adjacentes que sont Pitoa, Gashiga, Ngong, Dembo, Baschéo, Touroua, Lagdo, Figuil et Bibémi, la prise en charge des pathologies est garantie. L’hôpital général de Garoua, à l’instar du Centre hospitalier régional (CHR), dispose d’un plateau technique haut de gamme. Créé pour le traitement des pathologies neurologiques et d’autres maladies, l’hôpital g&ea...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category