Ils s'expriment après la victoire des Lions indomptables

Sébastien Siani: « Nous n’avons pas dormi »

Milieu de terrain des Lions

« Nous savions dès le départ que ça devait être difficile. Nous nous sommes préparés en conséquence. Nous avons bien travaillé. Le fruit d’aujourd’hui n’est pas le hasard. C’est celui d’un travail réalisé par le staff technique et surtout des joueurs qui ont accepté de travailler dur pour remporter le trophée. Nous avons été arrosés par du champagne. Nous sommes champions d’Afrique. Que peut-on rêver de mieux ? Nous n’avons pas dormi. Nous attendions l’heure du retour au pays. Nous avions hâte de partager ce moment avec le public et nos familles respectives.  »

 

Benjamin Moukandjo: « L’impression d’être dans un rêve »

Capitaine des Lions indomptables

«C’est important pour nous de voir autant de monde venir nous accueillir. Nous sortons d’une compétition qui n’a pas été simple. Au final, nous avons le trophée. C’est beau de voir autant de monde sortir pour nous. Nous sommes touchés par l’accueil du peuple camerounais. Nous espérons que pendant la CAN nous leur avons procuré énormément de plaisir. Nous leur sommes reconnaissants et nous leur disons merci pour cet accueil. La soirée d’après finale a été chaleureuse. Nous avions l’impression d’être dans un rêve. Quand je me suis levé ce matin, j’ai vu cette médaille au chevet de mon lit, j’ai vu le trophée à côté, je me suis dit : oui nous l’avons fait. Dans la douleur, mais nous avons réussi à le faire».

Edgard Alain Mebe Ngo’o: « C’est une satisfaction indicible »

Ministre des Transports

« Je suis d’abord là comme tout Camerounais. Il n’y a pas de dédoublement fonctionnel, je suis ici en ma qualité de ministre des Transports, la tutelle de Camair-Co, transporteur officiel des Lions indomptables. J’ai tenu à communier avec l’ensemble de nos compatriotes car ce que les Lions ont fait mérite d’être cité en exemple et cela devrait être une source d’inspiration pour l’ensemble du peuple camerounais. 23 jeunes gens, appartenant à diverses régions du pays, se sont unis pour faire triompher le Cameroun, l’intérêt général. C’est ce que le président appelle le « vivre-ensemble ». Au-dessus de nous, il y a l’intérêt de la nation. Je manifeste ma totale adhésion à ce projet de société. Après le coup de sifflet final lors de la finale, j’ai eu la réaction d’un prisonnier libéré, une satisfaction indicible. J’ai été très touché pour notre pays, le Cameroun ».

 

 Karl Toko Ekambi: «Nous avons reçu un très bel accueil»

Avant-centre des Lions

« On n’est pas encore sorti de l’aéroport. Mais quand on voit la ferveur populaire, on réalise que nous avons reçu un très bel accueil. Depuis le coup de sifflet final jusqu’à présent (arrivée hier, ndlr), nous n’avons pas dormi. Nous avons dansé, chanté entre nous. Nous sommes arrivés au Cameroun où nous envisageons un autre jour de fête. C’était vraiment beau pour nous, pour le staff, pour tous ! »

 

 Pierre Semengue: « J’ai été comblé »

Président de la Ligue de football professionnel

« J’ai regardé cette finale avec beaucoup de plaisir et de satisfaction. Je savais que cette équipe irait loin, au moment où nous avons éliminé le pays organisateur. Il s’est trouvé que j’ai été conforté par leur victoire sur le Sénégal, qui était la meilleure équipe du tournoi. J’ai été comblé. J’espérais que cela allait être ainsi et cela a été. C’est une symbolique particulière pour nous, pour le football local. Cette victoire est la bienvenue pour nos footballeurs locaux et autres. Je tenais à être là au moment de l’arrivée de ces enfants qui nous ont fait plaisir. »

 

Mounouna Foutsou: “We Welcome The  Lions With Joy”

 Minister of Youth Affairs and Civic Education

“As the Minister of Youth Affairs and Civic Education, I am happy with the victory of the Indomitable Lions. I used to say that they serve as models. The Indomitable Lionesses gave us that honour  as models for the youths. I will like to tell you that I was with the Vice captain of the Lionesses at Djohong in Mbere Division of the Adamawa Region during the launching of the National Youth Day. We think that this is a great prize and award that the Lions have given us during the Youth Week. This is because it is an opportunity for us to celebrate them during the Youth Week. All the categories of youths are there mobilized by the National Youth Council, National Civic Service Agency for Participation in Development and Community Mediators here in Yaounde and all over the national territory. I came to welcome the Indomitable Lions with joy and celebrate them. I am sure that we will make a programme  for their celebration in the coming days and the rest of the Youth Week.”

 

Issa Tchiroma Bakary: “United We Can Overcome Any Kind Of Problem”

Minister of Communication

“I was very much delighted and pleased. At the beginning it was very tough but at the end of the day, thank God, their willingness to overcome any kind of problem no matter how tough the situation might be, they overcomed the problem, they made it.  When the last whistle was blown signaling the end of the match, we were not Anglophones or Francophones. We were not from the North or from the South. All of us, we came together to celebrate the victory of our team. This is the lesson that we have to draw. United, we can overcome any kind of problem. Our problems arise from divisions, misunderstanding and mistrust. Let us forget what divides us. Let us be united around what we have in common. Let us move forward and build our nation. The victory is an indication and an invitation to all of us.”

 

Hugo Broos: « Je n’en reviens toujours pas »

Sélectionneur des Lions indomptables « Les joueurs sont jeunes. 14 des 23 n’ont jamais joué la CAN. Je pense que ça été une grande motivation. Je leur ai dit que dans un tournoi pareil, ils doivent se montrer bons, parce que partout dans le monde, on donne les images de ce match. C’est pourquoi il fallait faire bel étalage pour montrer de la qualité. Ça a été une très grande motivation pour leur faire du bien, et à la fin pour gagner le match. Je n’en reviens toujours pas. Nous avons vraiment réalisé cela ?  ».

 

Frank Boya: « C’est une fierté »

Milieu de terrain des Lions

« J’étais le plus jeune du groupe. Je n’ai pas été aligné par le coach parce que j’étais là pour apprendre. Et cette manière d’apprendre la vie chez les Lions m’a plu. En plus, le bonus, le rêve, cette médaille d’or, ce titre de champion d’Afrique. Je suis très heureux. C’est une année spectaculaire pour moi. En quatre mois j’ai traversé des étapes qui m’ont permis d’atteindre un certain niveau. Je remercie tout le staff, qui m’a accordé sa confiance. Sur le plan personnel, j’espère grandir dans le jeu avec la signature de mon contrat avec un club allemand.  Sur le visage, ce n’est pas visible. Mais à l’intérieur, c’est une fierté.»

Matamba Mirrelle Anne Flore: « I Am Proud Of The Lions »

Hair dresser, Libreville

« I feel proud of the Lions. For the past two weeks I have not slept well because I wanted that the cup should go to my country. I am proud to be a Cameroonian. I was in the stadium to support my national team. My boy friend a Gabonese said he does not support Cameroonians but I did not mind him. I went the stadium with my friend. I pray for the young Lions I give them my blessings. God will bless them and they will go to higher heights”
 

Flore Dankou: “I Am Satisfied”

Student, Université Omar Bongo

« I am satisfied with the Lions. I was not expecting a victory from our team because of what we were hearing on the streets here. But knowing my country very well I knew we would make it. We have shot the mouths of people who were talking too much about us. People were expecting our defeat but God did not allow it. So we are satisfied. Those who want to be for us should join us because it is time and there will be other victories. I encourage the players to continue in the same spirit and we have confidence in them.”

 

 Henri Fodil Nsia: « Les Camerounais du Gabon sont  contents »

Agent commercial, Libreville

« Les impressions des supporters sont bonnes. Parce que nous avons vécu des moments inoubliables, des moments qui nous ont manqué depuis fort longtemps. Il y avait de l’effervescence, de l’engouement assuré par les supporters des Lions au Gabon. Le Cameroun a fait preuve de maturité et de simplicité et on était tous content de pouvoir vivre ces instants honorables. Les Camerounais du Gabon sont contents. »

 

 Hannah Kolle: “I Am Impressed With the Performance Of The Lions”

Secretary SIM-BTD, Gabon

“I am impressed with the performance of the Lions. I could not go to the stadium to watch the match because I live very far away but when I was watching it on television I was amazed. In the beginning it was a bit difficult for us. We thought that we were going to lose the game but the by the grace of God we made it. As God said in the Bible look at those Egyptians it is the last time you will see them and was what happened. So we are happy with Cameroon. They should continue in that same spirit, play collectively and they should not fear any team. The ball is round.”

 

Fombeno Théo Jean Pierre: « Nous pouvons compter sur eux »

Commerçant Libreville

« Nous sommes vraiment en joie. Nous sommes au Gabon. Malheureusement, les Lions sont partis sans que nous ne leur disions au revoir. Les gars se sont  beaucoup donnés. Il faut qu’ils retournent bien au pays. Désormais, nous pouvons compter sur eux. Ils ont besoin du soutien des supporters. Et la CAN que nous allons organiser en 2019 doit encore nous revenir. Il faut que la même équipe soit maintenue pour les prochaines compétitions. »  

 

Rosemary Yehjah: «The Players Were Fantastic »

Businesswoman, Libreville

"I am very happy because we have been for quite a long time that we have not won the trophy. It is all joy for us. The players were fantastic. We are proud of them. I doubted their performance at the beginning of the competition. But following the victory against Ghana in the semi-final I regained confidence in the team. The team is a good team and can do better in future. We should have confidence in them and encourage them. We should have hope on them and give them all the chances.”

 

Guy Onana: « Les Lions nous ont redonné notre fierté »

Etudiant en génie civil

« Je suis venu encourager les Lions indomptables, mes frères. Ils nous ont redonné notre fierté. Ça a l’air tellement irréel qu’il fallait que j’aille les accueillir à l’aéroport pour voir le trophée de mes propres yeux et essayer de le toucher si possible. Je ne peux expliquer la joie qui m’a envahi après la finale contre l’Egypte. Félicitations aux Lions et surtout qu’ils continuent sur cette voie. Car, lorsque l’équipe nationale va bien, le Cameroun se porte autant».

 

 Beachem John Nsoh: « I spent the night in Nsimalen »

Worker in a travel agency

“I’m very happy with the match and what I saw against Egypt. The Lions did a very good job. It gave me a lot of joy. I had to come to see and thank them. The wait is long and the sun is shining today. But I'll bear it. Whatever time they put in to get there, I'll be there. Besides, I've been waiting at the airport since the end of the final on Sunday. I spent the night in Nsimalen and I do not care if we have to spend another night here”

 

Cécile Elomo: « Merci aux Lions »

Promotrice d’une PME

« Je suis venue accueillir les Lions indomptables par esprit patriotique. Ce qu’ils ont réalisé lors de la CAN 2017 est exceptionnel. Le Cameroun était en quête d’un titre depuis 2002. C’était presque une autre époque. Ces moments de joie nous ont manqué. Il n’y a qu’à voir la grande mobilisation des supporters. Cette performance était une grande surprise pour moi, compte tenu de notre passé avec l’Egypte. Je veux dire merci aux Lions. Je les aime et je suis fière d’eux. Pour les voir, j’ai momentanément suspendu mes activités pour la journée. Ils le méritent bien ».

 

Emmanuel Darsalam: « C’est une équipe surprenante »

Etudiant

« Je suis content de cette belle prestation de la nouvelle génération des Lions indomptables. Cette équipe a eu la particularité d’avoir évolué lentement mais sûrement à cette coupe d’Afrique des nations au Gabon. Moi, particulièrement, je ne les attendais pas en demi-finale ni en finale, encore moins champions. C’est vraiment une génération surprenante qui nous ramené ce cinquième titre de champion d’Afrique. La stratégie chaque fois renouvelée d’Hugo Broos a payé. Il a gagné en confiance de même que les joueurs.

 

 

 

 

 

 

 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category