Extrême-Nord : situation sécuritaire maîtrisée

Le chef d’état-major des armées, le général René Claude Meka satisfait du travail de veille abattu par les forces de défense et de sécurité dans la région.

Le séjour du général de corps d’armée, chef d’état-major des armées au sein de la quatrième région militaire interarmées (RMIA4) n’a pas été de tout repos. Arrivé à Maroua le mardi 22 novembre 2022 autour de midi, René Claude Meka a eu une longue séance de travail avec les hauts responsables des forces de défense et de sécurité de la région de l’Extrême-Nord. C’était dans la salle des réunions du poste de commandement de la RMIA4 que commande le général de division Saly Mohammadou. Une séance de travail qui a permis au chef d’état-major des armées d’avoir une idée claire de la mise en œuvre des recommandations qu’il avait formulées lors de sa dernière visite de travail au sein de cette structure militaire.
Le lendemain 23 novembre, le cap a été mis sur le premier secteur de la Force multinationale mixte de la Commission du bassin du Lac Tchad à Mora. Après l’accueil par le colonel Pierre Loti Tiokap, commandant du secteur, le général corps d’armée René Claude Meka et sa suite ont eu une autre séance de travail qui lui a permis d’avoir une idée claire de la situation sécuritaire dans le Bassin du lac Tchad en général, et dans le premier secteur de la Force multinationale mixte en particulier. Cette réunion, comme celle de la veille, a été l’occasion de ja...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category