Qatar 2022 : l’Afrique sans complexe

Le Maroc, qui a terminé premier de sa poule hier, a rejoint le Sénégal en 8e alors que le tableau de la prochaine étape se dessine.

11 équipes qualifiées et quatre affiches déjà connues avant les matchs du groupe E qui se jouaient au moment où nous mettions sous presse. C’est le premier bilan de cette 3e journée et dernière journée de la phase de poule qui s’achève ce vendredi. Et l’Afrique peut jubiler puisque le Maroc a rejoint hier le Sénégal en 8e de finale après sa qualification face au Canada hier. Dans la foulée, la Belgique, 3e en Russie il y a quatre ans, sort dès le premier tour après son nul lors du duel face au finaliste de la dernière édition, la Croatie, qui accompagne les Lions de l’Atlas. Un sacré échec pour cette génération des Diables rouges. C’est le premier poids lourd à tomber. Mais pas le temps de s’apitoyer sur leur sort puisque le Maroc a profité de cette méforme belge, s’offrant même le luxe de terminer en tête de cette poule F. Qui l’eut cru ? L’Afrique n’avait plus eu deux représentants à ce stade depuis le Mondial 2014 au Brésil avec le Nigeria et l’Algérie.
Pour le reste, les affiches déjà connues s’annoncent alléchantes avec des chocs inattendus comme ce Sénégal-Angleterre, dimanche prochain. Le premier représentant africain en 8e de finale est imprévisible et les Three Lions se méfient. C’est certainement pour cela qu’on note une forte présence anglaise lors des entraînements des Lions de la Teranga depuis quelques jours. Mais c’est ce surprenant Pays Bas-Etats-Unis qui ouvrira le bal du second tour dès samedi puisque les matchs vont s’enchaîner, sans véritablement de temps pour souffler entre les deux tours. Cette rencontre sera suivie d’un tout aussi inattendu Argentine-Australie. Après leur lourde défaite en ouverture de leur groupe face à la France (4-1), les Australiens n’étaient certainement plus forcément attendus à ce stade de la compétition. Mais une victoire contre la Tunisie et le Danemark leur ont permis d’assurer leurs arrières. Après un début de compétition raté, l’Argentine s’est de son côté bien reprise et conserve ses ambitions intactes dans ce tournoi déjà annoncé comme le dernier de Lionel Messi. Pour la France tenante du t...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category