Budget 2023 : les chantiers de la Communication

Lors de son passage hier devant la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée nationale, le ministre René Emmanuel Sadi a défendu une enveloppe de 4,8 milliards de F.

L’agenda des activités que compte mener le ministre de la Communication (Mincom) en 2023 s’annonce plutôt surchargé. Le ministre René Emmanuel Sadi en a décliné les grands axes hier, lors de son passage devant la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée nationale. Au cours des échanges le Mincom a défendu une enveloppe de 4,813 milliards de F. 4,236 millions de F seront consacrés au fonctionnement, tandis que 550 millions de F serviront aux investissements. Concrètement, le Mincom entend accorder une priorité à une organisation plus accrue et plus efficiente de la communication gouvernementale. Il en est de même de l’amélioration du taux de couverture par les médias de service public, que sont la Cameroon Radio Television (CRTV) et Cameroon Tribune. Dans la même optique, la poursuite de l’opérationnalisation de l’Agence d’information virtuelle se fera, à travers l’amorce de son ancrage institutionnel. Et puisque la fragilité économique de la presse à capitaux privés préoccupe le Mincom, il est prévu de tout mettre en œuvre en vue de procéder à une modification en profondeur du cadre juridique de la communication sociale, lequel est aujourd’hui vieux de plus de trente ans. En ce qui concerne la contribution de l’Etat à l’émergence d’un secteur privé de la presse viable, une somme de 1,23 milliard sera mise à la disposition de cette catégorie de médias. 
Dans le volet communication pour le développement, le Mincom prévoit de procéder à la validation du document de strat&eacut...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category