Arts et spectacles: la saison est ouverte

Le 4 février dernier, les cérémonies marquant la rentrée culturelle se sont achevées à Ebolowa.

Exposition d’art contemporain, vernissages, conférences-débats, journées portes ouvertes, soirées culturelles, visites de musée, représentations théâtrales, projections cinématographiques et compétition de jeux traditionnels… Telles sont les principales articulations qui ont fortement marqué la Rentrée culturelle et artistique nationale (RECAN) qu’a abritée la ville d’Ebolowa dès le 1er février dernier. Le rideau est tombé sur cette manifestation, dans la nuit de samedi, 4 février, avec, un grand concert musical, présidé par le ministre des Arts et de la Culture (MINAC), le Pr Narcisse Mouelle Kombi. Au final, l’on retient que la rentrée culturelle 2017 s’est imposée comme un véritable rendez-vous exclusif de la communauté artistique et culturelle nationale. L’évènement a été rehaussé par la présence d’imminentes personnalités du domaine des arts et des autorités publiques. Différentes articulations et un vaste programme pour un public pluriel.
La RECAN est, sans aucun doute, la marque du Pr. Narcisse Mouelle Kombi qui entend mettre en exergue la diversité culturelle du Cameroun, en incluant, dans tous ses aspects, la communauté artistique du pays, et cela pendant quatre jours sur le thème central : « Patrimoine culturel et développement du Cameroun ».  Pendant ces quatre jours, du 1er  au 4 février 2017, plusieurs activités organisées sur plusieurs sites ont ponctué cette opération. Une conférence-débat  dans l’amphithéâtre de l’annexe de l’Université de Yaoundé II-Soa, à Ebolowa, a donné le ton de cette rentrée culturelle.
Le MINAC a indiqué que cette rentrée culturelle contribue à déclencher la production et, surtout, l’expression du génie artistique pendant les douze mois de l’année 2017. Il a insisté sur une émergence s’appuyant sur l’identité culturelle du Cameroun. Et, a-t-il ajouté, c’est à la culture de mouler le développement. Au regard du bon déroulement des différentes articulations de la RECAN, on peut dire que pour un coup d’essai, il s’est agi d’un coup de maître. C’est d’ailleurs le sentiment des artistes, des invités et du public.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie