Le gouvernement équato-guinéen a déménagé à Djibloho

La ville nouvelle toujours en construction devrait à terme devenir la capitale administrative du pays.

Depuis mardi dernier, le gouvernement de Guinée équatoriale s'est installé pour trois mois à Djibloho, ville nouvelle en construction au cœur de la forêt équatoriale dans la partie continentale du pays.La nouvelle cité située à 140 km de Bata, la capitale économique équato-guinéenne fait partie des villes nouvelles dont la construction a été décidée il y a quelques années par le président Teodoro Obiang Nguema pour moderniser son pays, grâce aux revenus pétroliers. Djibloho devrait devenir la nouvelle capitale administrative de la Guinée équatoriale.
Dans un premier temps d’après les autorités équato-guinéennes, l'objectif de cette migration de l'appareil gouvernemental à Djibloho est de « promouvoir l'activité administrative dans la partie continentale du pays ». Ainsi, outre les membres du gouvernement, des fonctionnaires et les députés vont séjourner à Djibloho pendant une période de trois mois pour prendre des repères. Tout ce beau monde a été invité par le Premier ministre équato-guinéen à ne pas considérer leur séjour à Djibloho comme un séjour de villégiature. « Votre déplacement ici n'est pas synonyme de faire du tourisme, ou de vacances et le déplacement ne doit pas déranger la méthode administrative», a martelé Francisco Pascual Obama Asue à ses  troupes.
Par ailleurs, la ville de Djibloho, nouvel épicentre de la vie institutionnelle équato-guinéenne va accueillir le 17 février prochain un sommet ordinaire de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (Cémac). L’installation préalable du gouvernement et de la machine administrative pourrait ainsi permettre d’accueillir cet événement dans de bonnes conditions.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie