X-Maleya régale les jeunes pour son 10e anniversaire

Pour célébrer ses dix ans, le groupe a tenu en haleine un public constitué en majorité de jeunes le 8 février dernier à Yaoundé.

Il n’y avait pas meilleur cadeau aux jeunes à quelques jours de leur Fête nationale, qu’un concert de leur groupe favori. Et le trio de X-Maleya l’a compris en organisant un show le 8 février dernier pour célébrer son 10e anniversaire à l’Esplanade du Musée national. Le trio adulé par les jeunes a drainé une foule en liesse. Même les adultes n’ont pas résisté à la tentation. Des instants particuliers que beaucoup ont immortalisés via leur téléphone portable. « Nous sommes là pour célébrer nos stars surtout que notre star du football, le grand Eto’o fils sera de la fête », lâche Julienne Biboum, un fan.
Annoncés à 17h, Roger, Auguste et Haïs ont fait leur entrée sur scène à 20h30 sous les ovations du public. Cris de joie, salve d’applaudissements, youyous pour les accueillir. Pour communier avec leurs nombreux spectateurs, les trois vedettes ont exprimé leur amour pour la patrie avec en entrée l’hymne national. Lorsque Roger, Auguste et Haïs enchaînent avec le titre « Tchokolo », c’est le délire dans cette foule noire où le morceau est repris en chœur. Dans une chorégraphie synchronisée dont eux seuls détiennent le secret, le public est séduit. Quelques morceaux-phares de leurs cinq albums sont déroulés au goût du public. De « Sôn me » à « Bouge ton corps » ou « Mariage », la balade musicale empreinte de belles mélodies a eu son effet. Certains se sont surpris d’ailleurs à danser en couple sous le regard indiscret de quelques curieux.
Sur le podium, Soukouss Makoul, un autre artiste n’a pas boudé son plaisir à accompagner le trio et ses danseurs comme pour y apporter un autre zeste d’ambiance. Tout comme avec Mister Léo. « Nous avons tenu à vous faire vivre ce que nous avons réalisé à l’Olympia. Sans vous nous ne sommes rien. Nous avons tenu à vous dire merci pour tout ce que vous avez fait pour nous. Merci », a reconnu Roger Samnig. Un hommage rendu non seulement à leur parcours musical mais surtout au public qui a cru en eux dès le départ. Malgré l’absence de Samuel Eto’o dont la présence avait été annoncée, les trois mousquetaires n’ont pas failli à leur promesse. Même si certains ont avoué leur déception. « C’était bien avec un son impeccable même si la surprise a accouché d’une souris. Nous aurions aimé voir le grand Samy sur scène comme promis », déplore Aristide Mbenda, élève.

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie