Routes et autoroutes: Les chantiers avancent

Emmanuel Nganou Djoumessi était face à la presse hier pour rendre compte des projets en cours de réalisation et à lancer.

Aménagement des sections camerounaises des corridors sous-régionaux ou régionaux, construction, réhabilitation ou entretien des routes dites nationales, provinciales, départementales ou communales. Voilà les principaux sujets qui ont meublé la rencontre d’hier entre Emmanuel Nganou Djoumessi, ministre des Travaux publics, et les journalistes de la presse nationale, en présence de Issa Tchiroma Bakary, ministre de la Communication.
Construction routière
Il en ressort qu’à ce jour, 26 projets majeurs de construction routière sont en cours d’exécution, pour un linéaire d’environ 1616 km. 23 autres projets sont dans la phase de démarrage, représentant plus de 1768 km, le tout disséminé à travers les dix régions du pays. Budget alloué, 312 milliards de F. En rapport avec le plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance, ce sont sept projets qui sont en phase de démarrage et cinq autres en préparation. Mais d’ores et déjà, Emmanuel Nganou Djoumessi affirme que ces projets seront livrés à temps.
En ce qui concerne les autoroutes, la phase 1 de Yaoundé-Douala et Kribi-Lolabe est bien avancée et la phase 2 en cours de préparation en mode partenariat public-privé.
Sur les projets qui semblent traîner, tel l’axe Batschenga-Ntui-Yoko-Lena-Tibati, le Mintp rassure que les choses avancent bien. « Ce n’est pas parce que les engins de terrassement ne sont pas encore visibles sur le terrain que le projet est abandonné. Les marchés de quatre des six lots constituant ce projet ont déjà été attribués. Certaines entreprises sont dans la phase de reconnaissance du terrain », a indiqué Emmanuel Nganou Djoumessi.
Entretien et réhabilitation
Pour l’année 2017, il est prévu  près de 119 milliards de F pour l’entretien routier. I...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category