Tennis sur fauteuil roulant: le Cameroun à Nairobi

Quatre athlètes prennent part au « BNP Paribas World Team Cup Africa Qualification » à partir de ce jeudi.

« Han ! Han !» Les cris de Christian Jemmene, capitaine de l’équipe camerounaise de tennis sur fauteuil roulant, résonnent bien au-delà du tennis club de Messa, chaque fois qu’il renvoie la balle jaune vers son adversaire. En cette matinée de samedi, depuis 6h, ses trois coéquipiers et lui, à savoir, Paul Bessegui, Alvine Maane et Lydie Mfou, s’entraînent dans le cadre de leur préparation pour le « BNP Paribas World Cup Africa Qualification ». Les séances s’étendent jusqu’à 11h. Pour les athlètes camerounais, l’enjeu est important car une bonne prestation à cette compétition, dès ce jeudi, pourrait leur permettre d’engranger des points pour intégrer le classement ATP et le circuit mondial. L’objectif final étant de bien figurer au plan continental pour décrocher un ticket pour les Jeux paralympiques de Tokyo 2020 au Japon.
Après avoir travaillé la condition physique de ses poulains, le déplacement avec fauteuil roulant, le jeu de fond de court et l’offensive, l’entraîneur Cyriaque Owona Ondoua insiste à présent sur la tactique. Du côté de la Fédération camerounaise des sports pour déficients physiques, l’on se réjouit d’avoir eu cette opportunité. « La difficulté dans le sport pour handicapés est de trouver ce genre de tournois. Jusqu’ici, l’appui de l’Etat, qui est déjà énorme, est insuffisant. C’est la première compétition offerte par les propres moyens de la fédération pour cette discipline qui est peu connue du public », affirme Hervé Ngoyo, le président. Ils quittent le Cameroun ce mercredi pour le Kenya.
 

 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category