Nigeria: lâ??armée reprend le contrôle à Kubrivu

Après l’attaque meurtrière de Boko Haram samedi dernier dans ce village du nord, les troupes gouvernementales ont repris possession des lieux.  

Kubrivu, village voisin de Chibok au nord du Nigeria où 276 jeunes lycéennes en avril 2014, se remet petit à petit d’un week-end sanglant. Samedi dernier, des combattants de la secte islamiste Boko Haram débarqués dans la localité en soirée, ont surpris les habitants en plein sommeil, sur lesquels ils ont ouvert le feu. Selon un dernier bilan, dix personnes ont trouvé la mort au cours de la fusillade. Les assaillants, après avoir pillé maisons et commerces, ont pris fuite avec treize otages, dont des femmes et des enfants. «Les combattants de Boko Haram étaient sur quatre motos. Sur chaque moto, ils étaient trois et ont tiré sur les maisons pendant que les gens dormaient», affirme Damina Luka, résident d’un village voisin. «Ils ont tout brûlé après avoir volé les stocks alimentaires et le bétail, et après l’enlèvement des femmes et des enfants», ajoute Ayuba Alamson, leader de communauté près de Chibok.  
Aux dernières nouvelles, l’armée nigériane, arrivée quelque temps après sur les lieux, aurait repris le contrôle et ouvert une battue pour rattraper les assaillants. Les insurgés islamistes ont également dépossédé les villageois de leur bétail et de leurs réserves de nourriture. En l’espace de deux ans seulement, le village Kubrrivu est pour la deuxième fois la cible de Boko Haram. En 2014, les insurgés avaient totalement détruit le village, faisant fuir les habitants de la localité. La vie a dû reprendre après que l’armée a repris le contrôle. Pour beaucoup, cette nouvelle incursion des combattants de Boko Haram confirme que le degré de nuisance des islamistes reste élevé. La hantise est grande quant à leur volonté de perpétrer un nouveau coup d’éclat dans la région à la taille de celui de l’enlèvement des lycéennes de Chibok.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie