Eau et énergie: communication assurée

L’objectif qui figurait en bonne place des priorités des exposants de ce domaine a largement été atteint, de l’avis de certains qui en ont profité pour nouer des partenariats.

Le bilan dans le secteur de l’eau et de l’énergie est fonction des objectifs fixés par chaque participant. Il y a ceux qui sont venus se faire connaître et partant, obtenir une meilleure visibilité. D’autres qui, par contre, se sont donné pour mission d’informer le public et celles des entreprises qui souhaitaient écouler leurs produits.
S’il y a une chose qui a fait l’unanimité chez la vingtaine d’exposants issus des secteurs eau et énergie, c’est que l’objectif de se faire connaître a largement été atteint. « Nous avons pu contacter beaucoup de potentiels partenaires. Nous devrions conclure les échanges après le salon. Au niveau de la communication, nous avons accentué notre visibilité, nous avons reçu en moyenne 1000 visiteurs qui ont pris connaissance de nos produits », a déclaré Durand Djamen, responsable du contrôle interne à Aura Cameroun. Même satisfaction au niveau des sociétés Global engineering systemes, Blue power qui ont pu promouvoir leurs solutions électroniques. « Beaucoup de gens ont été renseignés sur les réalités du projet et même l’encadrement des riverains », a affirmé Norbert Junior Essindi, chargé de communication du projet Memve’ele. A travers un vaste stand tenu par Electricity development corporation (EDC), porteur du projet Lom Pangar, le public a pu s’imprégner des missions de l’infrastructure et de ses différentes phases d’évolution. Point d’orgue de la participation d’EDC à Promote, la 3e édition du Forum Energie-eau-environnement qui a réuni plus de 300 participants venus entre autres du Congo, d’Inde, du Canada et de la France.
L’Agence d’électrification rurale (AER) a, quant à elle, pu contacter une vingtaine de partenaires pouvant financer l’électrification rurale. Par ailleurs, « Environ sept maires ont été informés sur les modalités d’électrification de leurs communes », a déclaré Henry Ngum, agent de l’AER. Mais, en ce qui concerne le domaine vente, le bilan est plutôt mitigé entre ceux qui ont écoulé quelques produits et celles des sociétés qui n’ont eu que des promesses d’achat. L’entreprise Aura a pu écouler environ cinq fontaines à eau qui distribuent de l’eau à boire ainsi que des chauffe-eau et des purificateurs. Blue power a eu des commandes de ses groupes électrogènes B watt3.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category