Ebolowa: silence, on identifie !

Depuis près d’une semaine déjà, le processus de production de la nouvelle carte nationale d’identité est lancé dans les principales villes de la région du Sud.

Des usagers, de plus en plus nombreux, prennent d’assaut les locaux de la délégation régionale de la police, à Ebolowa. Et pour cause ! Ils sont en quête de la carte nationale d’identité, dont la nouvelle version, décrite comme la plus sécurisée, est désormais lancée. Hier, dans les structures du poste d’identification, le maître-mot institué par les principaux responsables chargés de conduire à bien les opérations est le suivant : silence, on identifie ! Et c’est un air d’application au travail, de sérieux, voire de dévouement que l’on a pu noter. Les usagers, hommes et femmes, jeunes et vieux, sont accueillis en toute simplicité et orientés avec précision. « Si l’on est là pour l’obtention du passeport, de la carte de séjour pour les étrangers et de la carte d’identité, les demandeurs doivent avoir des informations précises sur leur orientation pour que service leur soit rendu », affirme l’inspecteur de police Jacques Obam, membre de l’équipe des formateurs venus de Yaoundé, pour la bonne appropriation des techniques du processus aux personnels locaux affectés à cette tâche.
En effet, une fois les usagers dirigés à la bonne porte, un numéro d’ordre leur est attribué. Et le service va suivre cet ordre, garantissant calme et sérénité. Deux postes d’identification sont opérationnels ici et le matériel, flambant neuf, porte une technologie de dernier cri. Les policiers identificateurs recueillent les informations des demandeurs : noms, prénoms, voire des surnoms, en plus de la filiation complète…La toise s’en suit et l’usager peut être filmé sur place, et le logiciel détermine, par lui-même, la couleur des yeux, etc. Et si, par inadvertance, les services sont sevrés du courant électrique, un groupe électrogène prend immédiatement le relais. Le travail se poursuit ainsi, dans une ambiance conviviale, jusqu’au moment du débriefing, après 18h.  
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie