Cannes 2023 : le Cameroun imprime sa marque

Même s’il n’est pas présent en sélection officielle, le pays brille dans d’autres activités de l’événement.

La journée démarre par une averse accompagnée de vent. La météo est bien capricieuse. Mais pas assez pour freiner les ardeurs des Camerounais. Le pas ferme, abrité sous son petit parapluie, Blaise Pascal Tanguy se fraie un chemin au milieu des festivaliers au palais des festivals de Cannes. Ici, il a pris un stand au « Marché du film ». Il est 12h, ce jeudi 18 mai. La 76è édition a débuté il y a 48 heures à peine et déjà, le producteur camerounais croule sous les demandes de rendez-vous. Alors, il faut presser le pas. Passer les barrières de sécurité, le contrôle du badge, quelques mètres au sous-sol et le voilà au stand 17.05. Ses partenaires du jour l’y attendent déjà. L’échange commence. Il durera une trentaine de minutes. « Cannes est une mine d’opportunités et de positionnement. Nous ne devons pas rester en arrière-plan. Le Cameroun a des compétences et un cinéma en nette progression et il faut le faire savoir au monde. A titre personnel, le sachant, je ne pouvais pas rester les bras croisés. Je viens ici porter la voix du Cameroun. J’en profite également pour rechercher des partenaires pour le festival que j’ai créé, « L’Afrique fait son cinéma », dont la prochaine édition aura lieu en octobre prochain à Paris et dans d’autres villes françaises. Avec ce stand, le Cameroun a son espace à lui. Nous n’avons plus à squatter ailleurs. Mon vœu est que le gouvernement et les entreprises citoyennes, nous permettent d’avoir un espace plus grand comme d’autres pays », précise-t-il. Par jour, il reçoit près d’une centaine de personnes. 
Comme lui, la photographe Patience Eding est autant sollicitée pour la Montée des marches. Sous la pluie, elle archive les attitudes les plus marquantes du tapis rouge. Pour elle, cette pluie intègre bien l’affiche officielle du festival. Ces parapluies qui accessoirisent les somptueuses tenues des invités rappellent bien une séquence du film où joue Catherine Deneuve. Chaque jour, elle peut enchaîner trois séances de Red Carpet. Certaines ayant lieu à 22h. Le lendemain, il faut être debout à 7h pour préparer les séances de « Photocall ». Patience Eding fait partie de la poignée de photographes internationaux accrédités dans ce cadre. 
Autre site, autre déploiement de Camerounais : le Pavillon Afriques. Vendredi 19 mai, l’équipe de la série « The Boldies » présente en avant-première le premier épisode de la ...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category