Festival de Cannes 2023 : les projets d’Eriq Ebouaney

Eriq Ebouaney, acteur.

Pour la plupart des cinéphiles camerounais, son rôle le plus mémorable reste celui de Patrice Emery « Lumumba », dans le biopic réalisé en 2000 par Raoul Peck. Une interprétation qui lui avait permis de remporter la distinction de meilleur acteur dans un film indépendant aux Black Reel Awards 2002. L’acteur français d’origine camerounaise compte pas moins de 65 apparitions dans de longs métrages internationaux au rang desquels « Kingdom Of Heaven » (en 2005), « Hitman » (en 2007), « Le Transporteur 3 » (2008), « San Antonio » (2004) ou encore « Le Silence de la forêt » coréalisé par Bassek Ba Kobhio. Alternant entre apparitions dans des séries TV, premiers et seconds rôles dans les salles obscures, Eriq Ebouaney, 55 ans, a été aperçu à Cannes par notre reporter. A son micro, celui qui joue le rôle du méchant dans « Femme fatale » (sorti en 2002), dévoile sa dernière actualité et ses espérances en direction du Cameroun, terre de ses racines.  

Vous êtes un habitué de la Croisette. Qu’est-ce qui vous amène cette fois ?
Je suis Eriq Ebouaney. Je suis Camerounais. Je suis à Cannes. Je n’ai que 24 heures ici. J’avais rendez-vous avec des producteurs indiens et sud-africains pour des projets qui arrivent bientôt. Là, ça y est, c’est validé. J’étais ravi de venir. En somme, c’était un bon Cannes. En fait, j’ai bien fait de venir.

En dehors de votre présence ici, quoi de plus dans votre actualité ?
J’ai une série qui tourne actuellement sur A...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category