Langue chinoise : un récital en clôture

Le 22e concours des étudiants des universités camerounaises s’est achevé le 4 juin 2023 à Soa sur la victoire de Benjamin Aristide Mbezele Bene.

De l’opéra chinois, des chorégraphies, de la poésie lyrique, des geishas armés d’éventails en accessoire de mode, des exercices de souplesse de moines de Shaolin. Il y avait de la variété dans le plateau des prestations des 12 finalistes du 22e concours de langue chinoise des étudiants des universités camerounaises « Chinese Bridge ». C’était dimanche dernier à l’Institut Confucius de l’Université de Yaoundé II-Soa, théâtre de la victoire de Benjamin Aristide Mbezele Bene. L’étudiant en deuxième année de langue chinoise à l’Université de Maroua s’est imposé avec une note moyenne des juges de 38. Cette édition a été la bonne pour lui qui avait précédemment occupé la troisième place lors de ses deux dernières participations. Grâce à sa victoire, il représentera prochainement le Cameroun en Chine au cours des finales mondiales du « Chinese Bridge ». 
Cette année, la compétition a fait son retour en présentiel, après trois années en visioconférence. Selon les explications de Xue Xiaobin

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category