Rapatriement des objets d’arts illicitement conservés à l’étranger : l’ouverture allemande

L’ambassadeur d’Allemagne au Cameroun a à nouveau fait part vendredi dernier au ministre Bidoung Mkpatt, de la disponibilité à œuvrer pour le rapatriement de ces biens culturels.

Les biens culturels camerounais illicitement conservés à l’étranger. La thématique était au cœur de la séance de travail entre Dr Corinna Fricke, ambassadeur d’Allemagne au Cameroun et Bidoung Mkpatt, ministre des Arts et de la Culture (Minac). Sur la question, la première puissance économique européenne reste favorable au rapatriement desdits objets d’art à la mère patrie. « L’Allemagne est très ouverte pour travailler avec le gouvernement et la société civile camerounais sur la question », a indiqué le plénipotentiaire qui a par ailleurs évoqué la grande conférence tenue l’an dernier à Berlin sur le retour des trésors culturels camerounais. L’entretien a été l’occasion pour les deux pays de revisiter et d’apprécier la qualité de leurs multiples rapports dans le champ culturel. Une coopération et des interactions culturelles s’exprimant dans les domaines du patrimoine culturel, des archives, des musées et sur le plan mémoriel. 
C’est à juste titre que le Cameroun a remercié l’ambassadeur d’Allemagne pour les informations issues de l’exploitation des archives historiques allemandes relatives aux actes judiciaires de l’exécution du roi Rudolf Douala Manga Bell. Des documents détruits à la suite d’un bombardement en 1945. Dr Corinna Friecke a également évoqué les relations entre la famille du héros nationaliste camerounais et le gouvernement allemand. &...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category