Filière café: la campagne 2016-2017 lancée

24 500 tonnes, c’est la production nationale en 2015-2016. Le ministre du Commerce qui était à Mengang pour la nouvelle saison a demandé aux acteurs de relever la production.

La campagne caféière 2016-2017 a été lancée hier dans la localité de Mengang dans le département du Nyong et Mfoumou par le ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana. Celle qui se referme a été marquée par la stabilisation de la production commercialisée autour de 24 500 tonnes contre 23 865 tonnes pour la campagne 2014/2015. Un léger mieux selon le Mincommerce, qui parle quand-même d’un espoir se profilant à l’horizon, même si l’objectif de 160 000 tonnes fixé par le Plan de relance et de développement de la filière à l’horizon 2020 est « très loin » d’être atteint.
Pour expliquer cette stabilité des prix, on note une tendance généralisée sur le marché avec la des cours des matières premières. Le café n’y a pas échappé, même sur les prix ont été soutenus en 2015 /2016 par rapport à la campagne 2014/2015. Avec en tête le Robusta  affecté seulement de 5 F/kg. Le prix de l’Arabica a par contre chuté de 216 F/ le kg. Il est donc question de relever le niveau côté prix, d’après le Mincommerce, en rendant la production caféière moins dépendante et tributaire de la fluctuation des cours sur les marchés à l’exportation.
Pour inverser cette tendance, il est question de promouvoir la consommation locale. C’est à cet effet que le gouvernement et ses partenaires se sont employés à mettre en place le Festival du café (Festicoffee), de même que  l’instauration mensuelle d’une Journée de dégustation du café au sein de certaines administrations et structures. Une opération qui devrait même s’intensifier dans les prochains mois avec la multiplication des points de consommation dans d’autres administrations publiques et privées.
Autre défis à relever d’après Luc Magloire Mbarga Atangana, c’est celui de la transformation locale. On note un bond impressionnant entre les campagnes 2014/2015 et 2015/2016. La première a été marquée par une transformation de 448 tonnes qui est passée à 3 786 tonnes soit une augmentation de 88,2%. « C’est dire que nous sommes sur la bonne voie et que tous les espoirs sont permis », se réjouit le ministre. Pour lui, il est indispensable de redoubler d’ardeur au travail en accompagnant et en encadrant les acteurs de la filière. Et poursuivre d’autres actions notamment l’intensification des formations aux bonnes pratiques agricoles, l’extension du Programme d’urgence de relance ciblée de la production du café à l’ensemble des bassins de production. On compte également poursuivre le Programme New-génération version café en faveur des jeunes. Le lancement de la campagne caféière s’est déroulé en présence de Mme Clémentine Ananga Messina, Mindel/Minader.

 

 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category