Festival Pie-Claude Ngumu : les premiers hommages

Une cérémonie d’ouverture, un vernissage d’exposition et un colloque ont lancé hier à Yaoundé les activités de la première édition prévue jusqu’au 30 juillet prochain.


Pour la communion avec les ancêtres et la célébration de toute son œuvre, l’organisation et la famille de Pie-Claude Ngumu au rythme des tam-tams et des castagnettes, ont exécuté l’essani, la danse funéraire du peuple beti. Un hommage en musique effectué concomitamment au show pyrotechnique de deux marionnettes géantes au siège de l’association A(fro)topos au quartier Mballa II à Yaoundé. Une séquence suivie par le colloque essentiellement axé sur les premières réflexions et les libres échanges d’acteurs pluriels sur la vie et les réalisations de Pie-Claude Ngumu. L’ancien prélat, homme de culture, philosophe, compositeur, cinéaste, ethnomusicologue décédé le 9 mars 1993 au centre de toutes les attentions du festival international portant son nom. 
L’ouverture officielle de cette manifestation culturelle hier s’est jumelée à l’inauguration de l’A(fro)topos Cutural Lab Pie-Claude Ngumu au quartier Mballa II à Yaoundé. Un espace culturel qui s’inscrit dans la matérialisation de la volonté du défunt d’offrir à la postérité un espace ouvert à la créativité et à la création. « Je nourris l’espoir que mon pays parviendra bientôt à doter l’art et la culture locale d’un cadre dynamique et efficace pour son développement, sa production et son rayonnement », signé Pie-Claude Ngumu. Une saillie qui a ouvert le vernissage de l’exposition dans cette ancienne résidence du compositeur de plusieurs classiques de la musique liturgique catholique en langue ewondo. Les visiteurs ont découvert la dédicace faite à sa mère dans sa thèse de doctorat en philosophie, des illustrations de tranches de vie à l’intervalle 1960-1990 ainsi qu’une une riche documentation. A cela s’ajoute la possibilité d’écouter ses compositions musicales avec sa chorale La croix d’ébène et de voir un extrait du film « Mendzang Beti » réalisé en 1981.
Durant la c&...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category