Transport par train: baisse de régime à Ngaoundéré

Cinq voitures de 88 places assises et une autre voiture de 54 places constituent désormais la rame. Le trafic ainsi désormais réduit, a une incidence sur les activités des commerçants.

Read also : Vaccin Johnson & Johnson : plus de 300 000 doses réceptionnées

17h. Le jingle du journal parlé de la CRTV retentit sur les téléphones dans les espaces marchands de la gare-voyageur de Ngaoundéré. Cet indicatif rompt le calme qui prévaut jusque-là. Mohamadou Bouba, agent dans une agence de manutention, est rappelé à l’ordre par son employeur. Il doit baisser le volume du téléviseur qui l’occupe désormais depuis trois semaines pour laisser les clients suivre le journal. Ambiance qu’on n’aurait pas eue, il y a quelques semaines encore. Car, explique le patron des lieux, « l’activité était soutenue entre 17h et 20h. » En effet, les activités économiques sont étroitement liées aux mouvements de train. Mais, depuis quelques semaines, le nombre des wagons a été réduit.  Par voie de conséquence, le nombre des voyageurs a aussi connu une baisse. En ce moment, à chaque voyage, le train embarque environ 500 passagers contre 1200  personnes il y a encore quelques semaines.

Read also : Jeux olympiques Tokyo 2020 : le Cameroun prend ses marques à Hita

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category