Priorité aux produits du terroir

Pour nourrir sa famille de 10 personnes, cet agent d’entretien au lycée bilingue de Yaoundé  privilégie les produits locaux et le poisson.

Le panier de la ménagère d’Agnès-Charlotte Zibi n’est jamais le même chaque jour. Toujours en quête de bonnes affaires, elle n’hésite pas à changer ses menus en fonction de la saison et des prix sur le marché. « Il m’arrive souvent de quitter la maison avec un menu en tête.  Si le prix de mes courses est trop élevé et que je trouve quelque chose de moins cher, je change mon menu », explique-t-elle. En effet, pour assurer le repas quotidien d’une famille de 10 personnes avec un budget de 80 000F, Agnès-Charlotte Zibi doit savoir s’adapter à l’offre sur les marchés. En général, son panier de courses comprend « du riz, des arachides et du poisson ». Selon elle, ces aliments sont adaptés aux familles nombreuses car ils sont accessibles. En outre, à chaque fin de mois, ses postes de dépenses sont sensiblement les mêmes : un sac de riz, deux sceaux d’arachides, du poisson frais, du poisson fumé, de l’huile, un peu de viande et des légumes de saison. « Je n’arrête pas le montant de mes dépenses à l’avance. Tout est fonction des prix pratiqués sur le marché », ajoute-t-elle.
Cependant les produits locaux ne manquent pas dans le panier de courses de cette ressortissante de la région du Centre : « Je ne saurai me passer du manioc, plantain, macabo… Ce sont les produits qu’on cultive chez moi. Ils sont toujours présents dans mes menus d’autant plus que mon mari n’aime pas le riz ». Ainsi, il arrive qu’à côté d’un plat de riz fait pour les enfants, cette mère de famille cuisine aussi du manioc ou du macabo pour son époux. Et puisqu’il faut faire plaisir à tout le monde, Agnès-Charlotte Zibi concoctera à l’occasion, un plat de haricot pour le bonheur des plus petits.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category