Recherche en santé publique: le génie des étudiants mis à profit

Enseignants d’université et professionnels évaluent depuis mardi des thèses et mémoires en vue d’une exploitation par le système sanitaire camerounais.

Les travaux de recherche de Joliette Nguefack Akazoh, titulaire d’un Master en santé publique et épidémiologie obtenu à l’université de Dschang font partie des 240 autres en étude depuis mardi par les professionnels de santé et professeurs d’université. « J’ai travaillé sur la contraception moderne parce qu’il a été recommandé par le Minsanté de développer des stratégies pour réduire la mortalité et la morbidité maternelle et infantile. Mon travail a pour objectif d’améliorer l’accès à la planification familiale qui passe par la contraception moderne », explique  l’étudiante. C’est que, d’après le doyen de la Faculté de médecine et des Sciences biomédicales de l’université de Yaoundé I, Professeur Ze Minkande, plus de 500 soutenances de thèses et de mémoires sont organisées chaque année mais restent inconnues des décideurs politiques. Ainsi, pour améliorer les résultats de la recherche menée par les étudiants, l’association « Meilleur accès aux soins de santé » organise depuis hier une conférence sur la recherche en santé avec pour thème : « Bénéfices de la recherche en santé menée par les étudiants ».
A l’ouverture des travaux, le Pr. Magloire Biwole Sida, inspecteur général des services médicaux et paramédicaux, représentant le ministre, a indiqué que cette rencontre scientifique  est la promotion des différents travaux de thèse et mémoire menés dans les laboratoires par les étudiants chaque année. « Il faut les diffuser pour les faire connaître. Ceci permettra une exploitation éventuelle par le système sanitaire camerounais. Nous savons qu’ils sont très intéressants et qu’ils vont favoriser l’amélioration des politiques et stratégies de lutte contre la maladie au Cameroun », a-t-il rappelé en rassurant qu’à la fin, les meilleurs travaux seront proposés aux bailleurs de fonds qui pourront non seulement les exploiter mais aussi les diffuser.  
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie