Aissatou Njayou : Madame la réalisatrice !

Après avoir brillé pendant des années devant le petit écran, l’actrice a fait ses premiers pas derrière la caméra en remportant le « Prix 10 jours pour un film » aux Ecrans noirs.

Samedi dernier, Aissatou Njayou était la première cinéaste à monter sur le podium de la grande salle du palais des Congrès de Yaoundé après une salve d’ovations, pour être auréolée. Non pas pour ses talents d’actrice avec lesquels elle a conquis le cœur du public, mais plutôt pour son savoir-faire dans le domaine de la réalisation. Celle qui a été révélée au grand public dans « Les parodies de Takam » a remporté le « prix 10 jours pour un film », initié par le festival Ecrans noirs et l’Institut Goethe, pour son court métrage « Ngoungouré ». « C’est comme un rêve qui se réalise. Je suis contente et honorée », a témoigné la lauréate.
C’est donc par la grande porte que Aissatou Njayou a fait son entrée dans le domaine de la réalisation, après de nombreuses années d’expérience au théâtre et au cinéma. « C’est vrai que le public me connaît en tant que comédienne, mais Aissatou Njayou, c’est aussi une étudiante en arts du spectacle et cinématographie à l’Université de Yaoundé I. Pendant tout mon cursus académique, nos enseignants nous demandaient de réaliser de petits films d’école dans le cadre des évaluations. Avec le temps, je me suis intéressée à la réalisation. En dehors des cours que je faisais en classe, j’effectuais des recherches, j’allais sur les plateaux, j’observais aussi beaucoup », a-t-elle confié.
Ce sacre aux Ecrans noirs ajoute du contenu à l’agenda de la passionnée de culture qui a choisi la scène pour impacter des vies et surtout faire rêver. « Pour cette f...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category