Théâtre : à l’épreuve de la polyvalence

Les protagonistes du projet intercontinental « Black Is Not Black And White Is Not White » étaient face à la presse mardi dernier, avant la première représentation de ce vendredi.

Un titre fort interpellateur : « Black Is Not Black And White Is Not White ». C’est le titre du projet théâtral international de l’équipe de production composée côté camerounais du festival Part’âges et du Goethe-Institut de Yaoundé, côté allemand du Future Now Festival de Wuppertal et Santix Schwartz de Berlin. Organisateurs et comédiens de cette pièce de théâtre étaient face à la presse mardi dernier à Yaoundé. 
Une conférence intervenant après deux semaines de résidence de création dans la capitale camerounaise sur commande du festival Part’âges. « Il y a eu beaucoup de temps de réflexion et de discussion, de pratiques ça n’a pas évident avec des regards et une vision différente de la vie. Il fallait toujours trouver le juste milieu pour qu’il n’y ait pas de frustrations de part et d’autres », révèle Wilfried Nakeu, plasticien. En charge des créations visuelles, ce dernier fait partie des quatre directeurs artistiques du projet multidisciplinaire. En effet, il s’agit d’une pièce de théâtre expérimentale intégrant diverses formes artistiques. D’où la présence d’autres directeurs artistiques en charge de la musique, de la dramaturgie et de la mise en scène.
Des professionnels chargés de mettre en harmonie le théâtre musical avec des doses de performance, de la mode et d’arts visuels. Des artistes inter...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category