Section Common Law à L’Enam : les chefs traditionnels disent merci

Ces gardiens des traditions du Nord-Ouest ont également exprimé hier leur gratitude sur le processus de la dématérialisation et de la simplification des procédures au Minfopra.

 


Ils viennent du Nord-Ouest dans le département de la Mezam. Eux, ce sont des chefs traditionnels de l’Alom Valley dans l’arrondissement de Bafut. Ils étaient une dizaine, ces gardiens des traditions dans leurs tenues traditionnelles, à exprimer leur gratitude au chef de l’Etat pour les multiples innovations engagées et leurs impacts positifs au ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra). Mais surtout, pour l’ouverture de la section Common Law à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam). C’était au cours d’une audience à eux accordée par Joseph LE, ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative hier à Yaoundé. « Nous sommes venus remercier le président de la République pour le bon travail qu’il accompli au Cameroun à travers ce département ministériel. Etant le pur produit de la section Common Law de l’Enam, nous exprimons notre gratitude également, parce que cette section a été ouverte pour cinq ans déjà arrivés à échéance. Mais, le chef de l’Etat a autorisé la poursuite des recrutements et des formations dans cette section pour le service de tous les Camerounais », a fait savoir Fon Ngwamellah Asah II, Paramount Fon de Mbakong Village au terme de la recontre avec le Minfopra.
Le ministre Joseph LE a saisi l’opportunité pour présenter à ses hôtes les multiples procédures enclenchées depuis quelque temps dans le département ministériel dont il a la charge. Ainsi que leur impact positif dans le traitement et dépôt des dossiers administratifs et des concours. Il s’agit notamment de la dématérialisation et de la simplification des procédures administratives, principal cheval de bataille du ministre. Sur ce volet, le membre du gouvernement a indiqué que la mise en place de toutes ces démarches vise à réduire les déplacements des usagers à Yaoundé. La quasi-totalité des services étant déjà disponibles dans les...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category