Ethiopie: 13 assaillants tués

Le gouvernement a annoncé hier avoir évité une attaque contre le chantier de construction du barrage de la Renaissance sur le Nil bleu. Les autorités disent avoir tué treize assaillants et fait sept autres prisonniers. De source gouvernementale, ces derniers appartiendraient à un groupe éthiopien issu de la région du barrage et venu d'Erythrée. La construction de cette infrastructure qui, à terme, deviendra la plus grande installation hydroélectrique du continent, est l’objet de tension entre l’Ethiopie et l’Egypte, qui craint une réduction du débit du Nil.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category