Parlement européen: l’immunité de Marine levée

Poursuivie par le parquet de Nanterre en région parisienne pour «diffusion d’images violentes», Marine Le Pen a vu son immunité d’eurodéputée levée hier par le Parlement européen. Il est reproché à la présidente du Front national (FN) d’avoir diffusé en décembre 2015 des images d’exactions de l’organisation de l’Etat islamique (EI) sur son compte Twitter. Elle encourt trois ans de prison et 75 000 euros, environ 50 millions de F d’amende. Marine Le Pen fait également l’objet d’enquêtes pour des soupçons d’emplois fictifs d’assistants de députés de son parti au Parlement européen dans laquelle Catherine Griset, son chef de cabinet a été mise en examen.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category