L’expo de l’année : Dibala !

Une ode à la case sacrée a bercé les Yaoundéens pendant plusieurs mois. Pour 2023, Jean Michel Dissakè Dissakè est resté fidèle à son approche : faire du neuf avec de l’usé, du vieux, du jeté. L’artiste plasticien a réalisé une immense fresque installée à la façade de l’Institut français du Cameroun à Yaoundé. L’œuvre géante a été contemplée du 28 juin au 30 septembre 2023. Objectif de son auteur : matérialiser l’unicité des cultures. Pour cela, il a choisi de raconter ce lien à travers des plaques d’immatriculation qui, selon Jean Michel Dissakè Dissakè, définissent les humains dans leurs être profond. Littéralement « case sacrée » en pays sawa, la fresque Dibala pose des questions d’énergie pour entrer dans le monde digital. « J’ai collectionné des plaques d’immatriculation en référence au cod...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category