Projets sociaux à l’Extrême-Nord:il faut accélérer les travaux

Le directeur général du FEICOM est descendu sur le terrain pour comprendre pourquoi les chantiers piétinent

Dans le cadre du partenariat entre l’Etat du Cameroun et la République fédérale d’Allemagne, un financement de 10 milliards de F a été accordé par la coopération allemande au Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunal (FEICOM) pour le développement local des villes dites moyennes. Pour cette phase pilote, quatre villes de la région de l’Extrême-Nord ont bénéficié de ce financement : Mokolo, Yagoua, Mora et Kousseri. A Kousseri, il est prévu la construction d’une aire de stationnement pour gros porteurs et d’une gare routière d’une valeur de 600 millions de F. La même infrastructure sera aussi réalisée à Mora pour près de 615 millions de F.  A Mokolo, il est question de construire un marché moderne d’une valeur d’environ 775 millions de F. Tandis qu’à Yagoua, il est prévu la construction de boutiques au marché central.
Sur le terrain, ces ouvrages qui sont censés avoir débuté il y a deux ans, ne donnent pas de la visibilité. Philippe Camille Akoa, Dg du FEICOM est venu à Maroua échanger avec les maires et autres parties prenantes concernés pour chercher les voies et moyens d’accélérer les travaux. Cette séance de travail s’est déroulée le 28 février dernier dans la salle des réunions du gouverneur de l’Extrême-Nord. C’est d’ailleurs Midjiyawa Bakari, le gouverneur, qui a ouvert les travaux. Ce séjour a permis au Dg du FEICOM de signer des conventions de financement des projets sociaux avec 10 communes de l’Extrême-Nord et des appuis financiers d’une valeur  d’environ 1,5 milliard de F. Il s’agira ainsi, pour les maires des 10 communes bénéficiaires, de réaliser 16 projets sociaux préalablement identifiés.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category