Santé et promotion de la femme: le geste du Cerac à Beka

Réhabilitation et équipement d’un centre de santé, et remise d’appuis aux femmes rurales étaient au cœur d’une cérémonie jeudi dernier.

Le trajet, long et distant, une route difficile et peu praticable, ou même le climat austère n’auront pas eu raison de la générosité et de l’élan de solidarité. Tchamba, ce petit bout du Nord « si loin dans l’arrière-pays, mais si près de son cœur maternel», a bénéficié jeudi 2 mars dernier, des attentions de la première dame Chantal Biya, à travers le Cercle des amis du Cameroun, dont elle est la présidente fondatrice. A travers une double cérémonie, de rétrocession du centre de santé intégré local, complètement réhabilité et équipé, ainsi que de remise d’appuis aux femmes rurales de l’arrondissement de Beka. Un double évènement présidé par la ministre de l’Education de Base, Mme Youssouf Hadidja Alim, Représentante personnelle de la première dame, et auquel l’accueil chaleureux et la forte mobilisation des populations de Beka, ont conféré un caractère festif. En raison de l’importance du présent, mais aussi de son côté inédit, la commune bénéficiant de la sollicitude du Cerac pour la toute première fois.
Créé en 1988, le centre de santé de Tchamba souffrait de vétusté et d’un sous-équipement, favorisant un fort taux de mortalité maternelle et infantile, ainsi que des difficultés pour la prise en charge, y compris des petites pathologies. L’intervention du Cerac a remis à neuf les bâtiments en y ajoutant de nouvelles infrastructures comme une salle de petite chirurgie, des bureaux et des toilettes. Renforcer les équipements à travers des lits, blocs opératoires, centre d’hémodialyse, groupe électrogène entre autres, sans parler d’un don considérable en médicaments et matériels d’hygiène et salubrité. Pour David Garba, le chef de cette unité sanitaire, ce geste permettra à Beka de limiter les évacuations de malades vers Poli voire Garoua, ce qui est pratique compte tenu de l’enclavement de l’arrondissement. Le don pourrait même lui permettre de devenir un pôle sanitaire important, d’où son souhait d’un renfort en personnels et l’érection du centre en district de santé.
Dans la foulée, le réseau des organisations féminines de Beka, s’est lui aussi vu gratifier d’appuis conséquents. Des denrées alimentaires, engrais et intrants, matériels agricoles et produits hygiéniques, leur ont été remis afin de booster leur rendement dans les activités agropastorales, qui soutiennent l’économie locale. Devant une assistance relevée, où l’on comptait notamment le gouverneur du Nord, des parlementaires et un collège important d’élites dont le ministre Koumpa Issa, Mme Youssouf Hadidja Alim a rappelé que ces actions de la première dame sont « une invitation à toujours plus de solidarité envers nos semblables ». Et que les bénéficiaires ont désormais « du pain sur la planche », car ce sont leurs résultats dans leurs domaines respectifs, qui valideront la pertinence de ces appuis, unanimement salués.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category