Atangana Lastar : la danse dans les veines

Le chorégraphe de « Deux œufs spaghetti », titre de Ko-C, est l’un des danseurs les plus sollicités du moment au Cameroun.

Lastar fait partie des noms les plus cités par les chanteurs de mbolé au Cameroun. Avec le titre « Deux œufs spaghetti » de l’artiste Ko-C, le public a pu mettre un visage sur ce nom. Des Emirats arabes unis à la Russie en passant par le Rwanda, la Côte d’Ivoire, le Togo, le Tchad, la République Centrafrique et la Guinée, Etienne Roland Atangana Akoumou ne cesse de faire parler de lui. A travers ses pas de danse particulier, le fils Ewondo de 29 ans manie son corps tel de l’argile. Lastar se déhanche à la fois sur la kizomba, la samba, le bend skin, le makossa, le bikutsi, l’assiko, le kpalum, comme sur du mbolé. D’ailleurs l’une de ses particularités étant d’avoir vulgarisé certains pas de danse de ce nouveau courant musical. On peut citer les danses de la maîtresse, de la marmite, de la trompette, le « Bang la tête », les tranches d’ananas et du « mongol ». 
Son penchant pour la danse, Etienne Roland Atangana le développe dès son plus jeune âge, en participant aux activités scolaires. Pourtant, son rêve était de devenir footballeur professionnel. Le sort en a décidé autrement. En raison d'une blessure, il décide de se tourner vers sa seconde passion : la danse. Il participe au concours de danse Bibizaine du footballeur international camerounais Ambroise Oyongo Bitolo. Après avoir remporté ledit concours, il forme le groupe de danse « Bibizaine ». Alors qu’il ravit le cœur du public camerounais, il est contacté par l'équipe de l’...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category