Marche sportive: Plus de 500 dames engagées

Les femmes des administrations et des associations de Yaoundé se sont retrouvées samedi autour du Minproff, Marie Thérèse Abena Ondoa, pour  des exercices physiques

C’est dans une ambiance festive et empreinte de joie que les femmes de la ville de Yaoundé se sont retrouvées autour du ministre de la Promotion de la femme et de la Famille (Minproff), Marie Thérèse Abena Ondoa samedi dernier, pour la marche sportive. Organisée dans le cadre des activités du 8 mars, cette marche a réuni près de 500 dames. Dès les premières lueurs de la matinée, c’est par dizaines qu’elles sont arrivées au boulevard du 20 mai. Les exercices physiques ont débuté autour de 7h du matin par une séance d’étirements, sous l’encadrement des coachs sportifs. Puis, place a été donnée à la marche. D’un pas rythmé par les chants et les applaudissements, les marcheuses ont alors arpenté plusieurs artères de la ville. Du lieu-dit Camair à Etoa-Meki, en passant par le carrefour Nlongkak pour rejoindre le point de départ : le boulevard du 20 mai. Le tout rythmé par des cris et applaudissements d’encouragement des populations.
Après une heure et demie de marche, les dames ont eu droit une fois de plus aux étirements, puis à vingt minutes de séance d’aérobic au rythme des sonorités de l’heure, diffusées à travers de gros haut-parleurs installés à la tribune. Comme innovation cette année, les femmes handicapées étaient de la partie. Elles ont pris part à une course sur fauteuils-roulants. De l’immeuble Camtel à l’hôtel Hilton, elles ont roulé sous les encouragements et le regard attentif du Minproff. Marie Thérèse Abena Ondoa s’est dite satisfaite à la fin de la marche sportive. « La pratique du sport a la particularité de rassembler les gens et de favoriser une bonne santé. Cette année encore, les femmes ont répondu présentes en masse ». Rendez-vous a été pris pour la prochaine édition.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category