Le spectre de la famine plane sur l'Afrique de l’Est

La sécheresse menace la sécurité alimentaire de 12 millions de personnes dans plusieurs pays.

L’agence des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a tiré la sonnette d’alarme il y a quelques semaines, en marge du 28e sommet de l’Union africaine qui s’est déroulé récemment à Addis- Abeba en Ethiopie. D’après la FAO, près de 17 millions de personnes sont menacées par de graves pénuries alimentaires en Érythrée, à Djibouti, en Éthiopie, au Kenya, en Somalie, au Soudan du sud, au Soudan et en Ouganda. Ce péril est imputable à une sécheresse généralisée qui y a détruit les récoltes et le cheptel des éleveurs. Depuis plus de trois ans, la pluie a disparu dans cette région. Pourtant dans ces pays, les habitants sont pour la plupart des éleveurs et des cultivateurs.

Devant la gravité de la situation, l’état de famine a été déclaré au Soudan du sud il y a quelque temps et l’état de « catastrophe nationale » en Somalie. En Ethiopie, en Ouganda, au Kenya, voire en Tanzanie, la situation est également préoccupante. Elle est plus compliquée dans certains pays, Somalie et Soudan du sud notamment, qui sont également en situation d’insécurité du fait des conflits armés. Pour le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, pour éviter une catastrophe, il faudrait une enveloppe financière de plus de quatre milliards et demi de dollars (environ trois mille milliards de FCFA).

En attendant dans les pays concernés, la mobilisation a commencé. A titre d’exemple en Somalie, l'ONU a fait un appel à don de 825 millions de dollars pour commencer les distributions d'argent et de nourriture dans avant qu'il ne soit trop tard. Près de trois millions de Somaliens ont besoin d'une aide humanitaire d'urgence et trois autres millions sont en situation de risque majeur. Plusieurs ONG s’activent également pour distribuer de la nourriture. Au Soudan du sud, ce sont environ cinq millions de personnes, soit la moitié de la population qui est en état de crise alimentaire. En Ethiopie, cinq millions de personnes sont également en insécurité alimentaire.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category