Bétaré-Oya: deux chercheurs d’or trouvent la mort

? Quatre personnes ont pu être secourues de l'éboulement survenu dans un «chantier », le 1er mars 2017.

Partis à la recherche de l’or, deux hommes ont été engloutis en fin de semaine dernière à Bétaré-Oya. Agés de 35 et 40 ans, les deux infortunés, habitués de cette activité, ont été victimes d’un éboulement dans un « chantier d’or », non loin du centre-ville. Ils ont achevé ainsi tragiquement leur journée de travail pourtant bien entamée, au grand dam de leurs familles respectives. Joint au téléphone, le sous-préfet, Simon Etsil, fait savoir que, dans le même gouffre, quatre de leurs compagnons, ont pu être extraits, avec l’aide des riverains et des autorités de la ville, accourus. En mission à l’étranger, l’autorité, a donné des instructions fermes pour sauver des vies.
Ainsi, « On a réussi à extraire quatre personnes dont le pronostic vital n’est pas engagé », a revelé Simon Etstil, qui dit sensibiliser ses administrés sur les risques encourus par cette activité qui consiste à creuser de manière archaïque des filons un peu partout dans cette unité administrative connue pour ses ressources aurifères. Selon Wetebé Kekaï, riverain et agent du CAPAM à Bétaré-Oya, les victimes avaient pourtant commencé leur journée de travail sans couacs. Ils ont d'ailleurs obtenu quelques pépites d’or, avant cette fin dramatique.
Une fois les dépouilles remises à leurs proches, le deuil a été aussitôt organisé. Mais sans pour autant décourager les riverains. Il faut noter qu’à Betaré-Oya, cité aurifère, la recherche de l’or attire quasiment tout le monde. Hommes, femmes, jeunes… personne n’y résiste. Certains viennent même de loin à la recherche de l'or.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category