Ouest : six morts à Banka-Banfeko

? Une voiture de marque Toyota Rav4 en surcharge a tenté un mauvais dépassement qui lui a été fatal samedi dernier.

Les corps sont déchiquetés. L’avant du véhicule est complètement broyé. A côté, les éléments de la compagnie de gendarmerie de Bafang essaient tant bien que mal d’extraire un corps coincé dans la ferraille. Tout en fluidifiant la circulation. Samedi dernier, vers 14 h 30 mn, l’axe Bafang-Bana, au niveau du lieu-dit Banfeko, champ d’ananas, dans l’arrondissement de Banka, a été meurtrier. Une Toyota Rav4, de couleur  bleue, immatriculée LT 462 GU a tenté un dépassement en troisième position. Mal lui en a pris, lorsqu’il s’est trouvé nez à nez avec un véhicule qui roulait lui aussi à vive allure. Voulant se rabattre sur le côté, le chauffeur de la Rav 4, Hervé Landry Tayo Lapa, est entré sous un camion de marque Mercedes, immatriculé SW 729 AG.
Le choc a été tellement violent que six des huit passagers sont décédés. Il s’agit du chauffeur, Hervé Landry Tayo Lapa, 35 ans, Nino Tchuendem Kamdem 33 ans et son bébé de 10 mois Channon Blessing Yeptjouo Boumba, du caporal Julius Tahmuh en service au régiment du Génie militaire à Douala, de Brice Arnold Nguemegni et un corps non identifié. Les deux blessés sont Nya Ngueya et Daryl Nameni, né en 2009. Tous ont été conduits à l’hôpital de district de Bafang et à  Banka. Selon le commandant de la compagnie de gendarmerie de Bafang, le chef d’escadron Jonas Bayong Lemah, l’excès de vitesse et le mauvais dépassement sont à l’origine de ce drame. Le gouverneur Augustine Awa Fonka et le préfet du Haut-Nkam, Gabriel Essoi Eloi, sont descendus sur les lieux. L’enquête ouverte se poursuit.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category