Barrage de Lagdo: une voie de contournement en vue

Un pont et une route seront construits sur le fleuve Bénoué pour protéger la crête de l’ouvrage.

Construit dans les années 80, le barrage hydroélectrique de Lagdo constitue non seulement une source d’énergie pour les trois régions septentrionales du pays, mais également un pôle d’activités agricoles, piscicoles et économiques dans la région. Il se trouve que l’intensité et la densité du trafic sur la crête du barrage deviennent de plus en plus supérieures à la portance de l’ouvrage, au point de devenir une menace pour son intégrité. D’où l’urgence d’un aménagement d’une voie de contournement en aval du barrage avec la construction d’un pont sur le fleuve Bénoué.
Depuis quelques mois, ce projet du gouvernement prend de l’ampleur, avec un cabinet d’experts mis en place pour la réalisation des études techniques et environnementales. Mardi dernier, le directeur général de la planification et de l’aménagement du territoire, Janvier Oum Eloma, est descendu sur le site du projet à Lagdo. L’objectif étant de matérialiser la voie de contournement, afin qu’elle tienne compte des aspects socio-économiques, des impacts environnementaux et de l’intensité du trafic routier. Selon les informations recueillies auprès du cabinet-expert, le projet consistera à la construction d’un pont à deux voies d’environ 200 mètres sur le fleuve Bénoué, le bitumage des accès du pont sur un kilomètre de chaque côté et la réfection de la crête du barrage avec le renforcement des pieds droits et la réfection de la dalle.
 Les études techniques et environnement qui vont durer 17 mois, ont commencé depuis quelques semaines déjà. On espère le début effectif des travaux à l’horizon 2019.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie