Trafic d’ossements humains : des suspects arrêtés

Ali M. et Djibril T. ont été récemment interpellés à « Village » par la gendarmerie.

Le bureau de lutte contre la grande criminalité de la Légion de gendarmerie du Littoral a mis la main sur deux individus, suspectés d’être des trafiquants d’ossements humains, ce 6 mars 2024. C’était au quartier « Village », dans l’arrondissement de Douala III. Il s’agit des nommés Ali M., âgé de 40 ans, repris de justice et tradi-praticien et de Djibril T., âgé de 31 ans, qui revendique aussi la casquette de tradi-praticien.
D’après les éléments du bureau de lutte contre la grande criminalité, les deux hommes s'apprêtaient à écouler une certaine quantité d’ossements humains en leur possession chez un potentiel acheteur en provenance de la région du Sud-Ouest, pour la rondelette somme de 25 millions de F. Le commandant de la Légion de gendarmerie du Littoral, le colonel Pierre Aimé Bikele, a loué l’apport des informateurs, qui a permis l’arrestation de...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category