Fait divers : le pasteur menace remettre la hernie soignée

Promesse faite mercredi suite au non-paiement du traitement d’un patient, dont les enfants se sont rués sur l’homme d’église pour le battre.

Charmant E., la quarantaine, qui apparaît comme pasteur-naturopathe, a été molesté mercredi dans la concession familiale d’un de ses patients, sise à « Village », lieudit « Trois bordelles » (Douala III). Dans le rôle de ses agresseurs, des enfants dudit patient, septuagénaire résidant à Edéa. Timothée Jonathan B., 71 ans, conducteur d’engins lourds à la retraite, traîne une hernie depuis des années, refusant de se faire opérer. Ses peurs ont été récemment dissipées par une de ses filles. Une clinique est donc contactée à Bonapriso, et rendez-vous est pris pour ce 10 avril, tout ayant été payé à l’avance. Deux jours avant, une des brus du senior vient proposer autre chose : elle connaît un pasteur… Avantage avancé : il peut guérir Papa Timothée sans passer par la chirurgie.
Charmant E. est saisi le 9 avril, examine le dossier et dit qu’il peut s’en charger. Sa méthode : des prières et des plantes. Son prix : 180.000 F, payables après service. L’homme a des lieux de culte à Beedi (Douala V), Logbaba (Douala III), Bonabéri (Douala IV) et à Pk 20 (côté Douala V). C’est dans ce dernier endroit que Papa Timothée est « interné », le jour où il était attendu à la clinique. Le 12 avril, après force prières et purges, il sort et prend la route d’Edéa, assurant son traitant que ses enfants paieront. Le pasteur accorde foi à cette parole.
Mais jusqu’au 17 avril, il ne reçoit rien. Ce mercredi donc, il débarque au domicile de « Village » pour réclamation. Un des fils de Timothée B. dit à Charmant E. qu’il n’a aucun mérite dans la...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category