Accès aux logements : de grands chantiers en cours

Les différents projets lancés par la Société immobilière du Cameroun ont été présentés hier à Yaoundé par le Directeur général, Ahmadou Sardaouna, au cours d’une rencontre avec les médias.

Le combat contre le déficit en logements dans les villes camerounaises va monter en puissance. Face à la presse hier, 23 mai à Yaoundé, Ahmadou Sardaouna, Directeur général de la Société immobilière du Cameroun (SIC), n’a pas caché son désir d’inverser la tendance actuelle, en construisant de nombreux logements dans plusieurs localités. Ahmadou Sardaouna a déclaré que la SIC est prête pour la construction de nouvelles habitations, telle que souhaitée par l’Etat depuis des années. Des dispositions ont été prises par l’entreprise afin qu’elle soit le bras séculier de l’Etat en la matière.
 Séance tenante, certains projets déjà en cours ont été présentés. Sur la liste figure, entre autres, les constructions de 10 000 logements à Ekoko dans l’arrondissement de Mfou, de 276 logements à Etounlinga dans la région du Sud ; de 538 logements à Kolere-Bornouans à Garoua, 432 logements à Zokok Laddeo à Maroua. A Yaoundé, 1404 logements sont en construction à Nlongkak et au quartier Hippodrome, ou la « Résidence le Mfoundi » va apporter 152 appartements haut standing. « Pour 2024, nous avons déjà lancé la production de plus de 200 000 logements. L’année prochaine, on va commencer à Douala, Kribi, Buea parce que le gouvernement nous a donné la maîtrise d’ouvrage pour implémenter le logement en plastique. Sur les points côtiers, nous aurons à développer 300 logements sur ces sites, grâce aux financements autrichiens », a affirmé le Directeur général. 
Ce dernier explique aussi que face aux difficultés d’accès au foncier, à la cherté des matériaux de constru...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category