Santé en zones reculées: des primes pour le personnel médical

La phase pilote d’un projet d’incitation et de fidélisation a été évaluée vendredi dernier à Yaoundé.

Read also : CHAN 2020 : le Maroc dans l’histoire

Entre mars 2014 et décembre 2015 et sur financement du C2D, un projet de fidélisation des personnels de santé dans les zones rurales d’accès difficile a été mis en œuvre dans des formations sanitaires sélectionnées dans quatre régions du Cameroun : Adamaoua, Nord, Extrême-Nord et Sud-Ouest. Le but : améliorer l’offre de services et de soins de santé au sein des populations ciblées. Près de 660 millions de F ont été mis à disposition et utilisés à 92%. 446 formations sanitaires ont été couvertes, d’après les informations fournies par le directeur des ressources humaines du ministère de la Santé publique (Minsanté). C’était vendredi dernier à Yaoundé lors de la restitution de l’évaluation dudit projet à André Mama Fouda, ministre de la Santé publique. Les incitations financières vont de 30 000 F pour les aides-soignants, 50 000 F pour les infirmiers diplômés d’Etat à 70 000 F pour les médecins. Du matériel roulant a été octroyé dans certains cas, de même que des distinctions honorifiques.

Read also : Accident de Santchou : deux ministres sur les lieux

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category