Tabaski 2024 : les préparatifs s’intensifient

Dans les familles, mosquées et marchés, l’heure est aux derniers réglages pour que la fête soit belle dimanche, jour de fête, surtout avec ce long week-end qui s’annonce.

 
La fête du Sacrifice sera commémorée dimanche 16 juin prochain au Cameroun, selon la Commission nationale du croissant lunaire. Cette fête qui représente la mémoire du prophète Ibrahim, est l’une des plus grandes en Islam. Elle marque la fin de la période de pèlerinage à La Mecque. Moment de piété, la Tabaski c’est aussi un instant de retrouvailles, autour d’un plat de mouton. Et, comme chaque année, l’achat de l’animal fétiche est un casse-tête pour de nombreuses familles musulmanes en cette période.
A Yaoundé, les prix du mouton ne sont pas à la portée de tous. « C’est un peu cher cette année. Hier, je suis allé avec 100 000 F, on m’a proposé un petit et maigre mouton. Je n’ai pas acheté. Je compte arrondir mon argent à 150 000 F d’ici demain pour pouvoir acheter un mouton moyen », espère Laminou, fidèle musulman. A quelques mètres de ce dernier, se trouve un autre acheteur, Saliou Abdoulkarim, fidèle musulman est soulagé d’avoir trouvé sa bête et heureux des perspectives de retrouvailles avec ses proches. « Je recevrai des amis et collègues pendant trois jours, notamment le 1er jour, mais également les deux autres jours qui suivent. Certains membres de ma famille peuvent aussi venir, mais c’est généralement le 2e jour. Je suis prêt pour la fête », assure-t-il.
Dans les domiciles, les mosquées, les préparatifs s’accélèrent. Nettoyage des lieux, achats des provisions spéciales pour la fête. « Nous préparons des croquettes et quelques jus natur...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category