Port autonome de Douala: Cyrus Ngo’o prend les commandes

Le nouveau directeur général, administrateur civil principal de 50 ans, a été installé le 24 août à Douala.

Read also : Rentrée du deuxième trimestre : ça repart

« Je viens de délivrer au conseil d’administration, sous la forme d’une communication spéciale, les instructions du président de la République. » Propos du ministre des Transports mercredi, 24 août, dans les locaux du Port autonome de Douala (PAD). Edgard Alain Mebe Ngo’o faisait ainsi une déclaration à la presse, après avoir installé dans ses fonctions le nouveau directeur général de cette entreprise, Cyrus Ngo’o. Un administrateur civil principal de 50 ans, marié et père de trois enfants, qui succède à Emmanuel Etoundi Oyono, décédé le 25 juillet dernier à Paris. Et à qui un vibrant hommage a été rendu hier, aussi bien par la communauté portuaire que par le ministre des Transports, remerciant, au nom des pouvoirs publics, « un homme de devoir ».

Read also : Développement de la sous-région : on reparle du financement des projets intégrateurs

Parlant d’instructions, le nouveau manager du PAD a été invité à poursuivre « avec courage, pugnacité et détermination » l’œuvre entamée par son prédécesseur. Il devra mettre à profit sa « riche expérience » et ses « compétences avérées » pour consolider et pérenniser les efforts de décongestion du port de Douala, à laquelle « le président de la République attache une importance capitale », dira le ministre des Transports.

Read also : Loi de finances 2021 : de grandes innovations fiscalo-douanières

Il importera également d’entretenir une atmosphère de sérénité, de convivialité et de franche collaboration du personnel, mais aussi au sein de l’ensemble de la communauté portuaire et avec les opérateurs économiques. La tâche qui attend le nouveau directeur général est immense. Mais l’homme, a relevé le ministre des Transports, a le profil pour la mener à bien.

Read also : Mise en place des exécutifs régionaux : le jour-j

Produit de l’Enam, Cyrus Ngo’o est également titulaire d’un MBA en Administration des affaires obtenu au Québec. Entre autres choses au cours de sa carrière au sein de la Fonction publique camerounaise, il a été conseiller du Premier ministre (PM) sur des questions relatives au suivi et à la mise en œuvre de politiques publiques (touchant au Mindcaf, au Minee, au Mintp, au Minmidt, etc.), et aussi conseiller des affaires portuaires du PM.

Read also :

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category