Présidentielle française 2017: François Fillon mis en examen

 L’ancien Premier ministre, candidat du parti les Républicains, est poursuivi pour détournement de fonds publics, notamment.

C’est ce matin que François Fillon avait rendez-vous avec les juges. Mais l'annonce de sa mise en examen est tombée hier plus tôt que prévu. « L'audition a été avancée pour qu'elle se déroule dans des conditions de sérénité », a déclaré hier à la presse son avocat, Me Antonin Levy. Ainsi, dans l'affaire des emplois présumés fictifs de sa femme et de deux de ses enfants, François Fillon est mis en examen pour détournement de fonds publics, complicité et recel d'abus de biens sociaux, ainsi que pour manquement aux obligations de déclaration à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique.
L’annonce de sa mise en examen tombe mal pour François Fillon. En effet, après avoir laissé passer la bourrasque consécutive au déclenchement de l’affaire des emplois présumés fictifs, et du tollé que cela a suscité même parmi ses amis, le candidat du parti les Républicains était reparti en campagne ces derniers jours plus déterminé que jamais. Mais la confirmation de sa mise en examen pourrait une fois de plus brouiller son message et poser le problème de sa crédibilité. Toujours est-il que l’ancien premier ministre n’en a cure. Lundi dernier, il a réitéré lors d’un meeting qu’il irait au bout de sa campagne malgré ses ennuis judiciaires. Il est le premier candidat majeur à une élection présidentielle à concourir en étant mis en examen.
 

 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category