Commerce extérieur: la dématérialisation arrive à Bafoussam

L’inscription au fichier des importateurs et exportateurs est désormais possible dans la région de l’Ouest.

«Avant, il fallait se déplacer à Yaoundé pour s’inscrire au fichier des importateurs avant de pouvoir importer même du Nigeria voisin. Cette situation occasionnait non seulement une perte de temps, mais aussi de l’argent. Avec la dématérialisation des procédures du commerce extérieur, l’importateur qui se trouve à Bafoussam n’a plus besoin de se déplacer pour aller à Yaoundé. Il fera son inscription sur place et gagnera en temps et en argent. » Auguste Amougou, délégué régional du Commerce de l’Ouest n’a pas caché sa joie récemment en procédant au lancement du processus d’inscription en ligne des importateurs et exportateurs à partir de la région de l’Ouest. C’est que, après les régions du Centre, du Littoral et du Nord-ouest, la région de l’Ouest est la quatrième du pays qui dispose d’une plate forme pour l’inscription au fichier des importateurs et exportateurs. 
Selon Auguste Amougou, sur près d’une centaine de mille de véhicules d’occasion qui arrivent au Cameroun chaque année, près de 30% transitent par les régions septentrionales et celle de l’Ouest. Pour autant, certains opérateurs effectuent leurs opérations sans disposer de déclaration d’importation. Cette situation non seulement ne permet pas de mieux sécuriser les recettes de l’Etat mais aussi influe sur la compétitivité du commerce extérieur. 
Avec la dématérialisation qui vise à faciliter toutes les formalités du commerce extérieur, la donne devrait véritablement changer. Yolande Bitchoka, responsable formation au Guichet unique, se réjouit de la participation (près d’une trentaine d’agents du Mincommerce Ouest et de la Cameroon postal services présents) et souhaite que cette procédure d’inscription en ligne soit opérationnalisée sur toute l’étendue du territoire national. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie