Rentrée scolaire 2016-2017: l’éducation de base dans la fièvre

A moins de deux semaines de la reprise des classes, le ministère de tutelle procède déjà aux derniers réglages à travers une réunion préparatoire organisée depuis jeudi à Yaoundé.

Plus que quelques jours avant le début des classes. C’est le temps des derniers recadrages au ministère de l’Education de base (Minedub). Depuis jeudi justement, le ministère organise une réunion préparatoire en prélude à la rentrée scolaire 2016-2017. Cette rencontre qui réunit les responsables des services centraux et déconcentrés du Minedub a pour thème : « L’amélioration de la gouvernance pour une éducation de base inclusive, équitable et de qualité dans la perspective d’un développement durable ». Au terme des échanges dirigés par le ministre Youssouf Hadidja Alim, il a été question notamment de jeter un regard rétrospectif sur l’année scolaire écoulée, mais surtout de se projeter vers la nouvelle année qui s’annonce. C’est dans ce cadre que plusieurs exposés constitué les travaux en atelier. Ont été évoqués entres, autres l’amélioration des pratiques pédagogiques pour l’inclusion, l’équité et la qualité de l’éducation ; la contribution de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle aux besoins éducatifs fondamentaux des jeunes et des adultes à l’horizon 2030 ; la gestion participative des écoles. L’objectif étant, selon Youssouf Hadidja Alim, d’assurer un déroulement harmonieux et serein de la nouvelle année scolaire. Mais aussi, à recenser tous les dysfonctionnements qui ont été observés durant l’année écoulée et de pouvoir à terme, élaborer les outils nécessaires pour une bonne année scolaire 2016-2017. « Le Cameroun vient d’adopter l’agenda 2030 de l’éducation et les objectifs du développement durable. Au-delà des engagements pris par les différents pays lors de la 38e conférence générale de l’Unesco, notre pays tient donc à assurer la mise en œuvre des ODD de façon harmonieuse. Pour ce faire, il était très important de sensibiliser nos collaborateurs sur les enjeux des ODD au niveau éducatif », a expliqué le Minedub.
Face aux exactions des terroristes de Boko Haram qui sévissent dans la région de l’ l’Extrême-Nord et où plusieurs écoles ont dû fermer leurs portes, le délégué régional de l’Education de base de ladite région, Aminou Sanda Zoua, assure que toutes les dispositions ont été prises pour démarrer la rentrée scolaire via des séances de travail avec les inspecteurs d’arrondissements et les délégués départementaux pour mettre en place tous les mécanismes nécessaires pour avoir une année scolaire sereine et harmonieuse. « En collaboration avec les autorités administratives, nous avons pris des dispositions également pour voir dans quelle mesure, nous pouvons permettre aux élèves dont les écoles ont été fermées de pouvoir aussi fréquenter dans ces écoles. Nous allons étudier au cas par cas la réouverture de ces écoles étant donné que nous avons eu une accalmie dans ces régions », a confié Aminou Sanda Zoua.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie