Des « tontines » pas comme les autres

Jules Guilain Kenfack, ingénieur camerounais a mis au point une application pour améliorer ce concept.

La « tontine » prend une autre dimension. Grâce à Jules Guilain Kenfack, ingénieur camerounais en informatique et télécommunications, une application Internet permettant la gestion en ligne de ces associations de collecte de fonds existe désormais. Elle s’appelle «Djangui», appellation familière donnée à ces tontines au Cameroun. Selon le concepteur, grâce à cette application, il n’y a plus de frontières entre les membres de ces cotisations, quel que soit l’endroit où ils se trouvent dans le monde. Avec «Djangui», ils peuvent payer leurs frais de tontine via Paypal, Orange Money et MTN Mobile Money. Il leur est également possible d’échanger avec les autres membres à travers un service de messagerie instantané. Les autres activités de la tontine n’auront plus de failles, entre tirages au sort automatiques, vote des membres du bureau et obtention des comptes-rendus des réunions, emprunts dans le compte, restitution des rapports des réunions par vidéo-conférence, etc.
Jules Guilain Kenfack, ne cesse de développer «Djangui» en y intégrant plusieurs autres fonctionnalités, en français et en anglais. L'ingénieur camerounais, peu de temps après la mise sur pied de son application, avait assuré à CT qu’elle est déjà expérimentée avec succès en Allemagne, par quatre tontines de ressortissants Camerounais. De quoi faciliter les transactions des Camerounais de la diaspora, par des dépôts d'espèces, emprunts, épargne scolaire, etc. « Djangui » se révèle une solution primordiale, tant les tontines camerounaises brassent des centaines de milliards de F et sont préférées par nombre d’usagers aux banques et établissements de micro-finance. « Djangui » s’ajoute à d’autres innovations similaires « Siang Nkap », une application à utilisation locale sur un ordinateur en séances de tontines, ou la « Family ok Bank », qui induit un modèle original de financement participatif. Côté « tontines », on n’arrête pas le progrès.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie