Souleyman Pepouna: « Il faudra bagarrer pour arracher ce ticket »

Assistant coach, Lions  indomptables du basketball

 

La sélection nationale de basketball messieurs accueille dès demain, le tournoi qualificatif zone IV-Groupe 1, de l’Afrobasket 2017. Qui sont ces joueurs qui représenteront le Cameroun ?


Le gros de l’équipe, c’est des joueurs locaux.Nous avons eu 12 joueurs et trois professionnels. Franck Yangue qui vient de Turquie, Robert Songolo Ngijol, venu des Etats-Unis et Christian Bayang notamment. Nous avons passé trois semaines de stage. Il fallait d’abord relever le niveau physique des joueurs locaux en majorité puisque le championnat n’avait pas commencé. Physiquement, nous sommes presque à point. Nous attendons les dernières arrivées pour peaufiner les réglages. Ce sera une belle équipe que nous présenterons avec des joueurs locaux qui doivent saisir leurs chances parce que la grosse équipe du Cameroun, avec des joueurs qui évoluent dans les plus grands championnats qui ne seront pas là. Les joueurs NBA, ceux d’autres championnats de renom ne pourront pas se libérer parce que la période n’est pas favorable. Nous aurons donc 12 joueurs avec en majorité des joueurs qui devront prouver qu’ils ont légitimement leur place dans l’équipe du Cameroun.


Pourquoi d’après vous, le Cameroun pourrait remporter ce tournoi et donc se qualifier pour l’Afrobasket,Congo 2017 ?


Nous jouons d’abord à domicile, en plus, nous sortons d’une expérience en clubs avec des équipes camerounaises qui ont remporté les compétitions continentales. Beac de Yaoundé  a remporté le tournoi de la zone tandis que Nzui Manto était vice-champion. Au tour final en Egypte, les deux équipes étaient en quarts de finale. Ce sont des joueurs rompus à la compétition que nous emmenons. Si l’on continue, au niveau de l’équipe nationale nous pouvons être meilleurs.


Le Gabon, quart de finaliste du dernier Afrobasket vient au Cameroun avec pour unique objectif, de se qualifier. Sera-ce l’adversaire le plus difficile du Cameroun ?


La compétition se tient sur six jours avec des matchs en aller et retour entre les trois participants. Le Gabon avait gagné les éliminatoires chez lui mais n’a pas pu libérer ses professionnels de France. L’équipe a réalisé une meilleure performance que le Cameroun lors du dernier Afrobasket. Le Gabon a à peu près la même équipe qu’en 2015. Au regard de cela, ce sera difficile mais pas impossible. Le Tchad quant à lui, se refait petit à petit. Rien n’est gagné d’avance. Nous aurons droit à un tournoi relevé.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie