Nfor Tabe Tando: le nouveau porte-étendard

Le sénateur du Sud-Ouest a remplacé Peter Mafany Musonge à la tête du groupe parlementaire RDPC

 

Nfor Tabe Tando en costume et tête décoiffée ! Le nouveau dress code de ce chef traditionnel, dont on connaît le goût pour les pagnes bien noués autour des reins, les chemises et chéchia tissées, n’est pas passé inaperçu. C’était mardi au Sénat, à la faveur de l’élection des membres du bureau permanent. Nfor Tabe Tando est certainement le plus actif des sénateurs lors de la plénière. C’est lui qui se lève pour décliner l’identité du candidat de son parti à l’élection du président du bureau du Sénat, celui au poste de premier vice-président ou encore la liste consensuelle des autres membres du bureau. C’est encore lui qui propose les scrutateurs, pour le dépouillement du vote. Sans qu’il n’y ait eu une déclaration formelle sur sa nouvelle responsabilité, l’on a immédiatement compris que le groupe parlementaire RDPC au Sénat avait un nouveau président. Il avait été désigné quelques minutes plus tôt, lors de la traditionnelle séance de travail entre le Comité central et les parlementaires. Une suite logique après la nomination de Peter Mafany Musonge à la tête de la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme.
L’avocat Tabe Tando, chef traditionnel du village Bachuo-Ntai dans la Manyu, région du Sud-Ouest, a donc une nouvelle corde à son arc. Né le 29 octobre 1950, ce membre titulaire du Comité central du RDPC et également président en exercice de la conférence des chefs traditionnels du Sud-Ouest et co-fondateur de l’association des élites de la région. Il fait partie des sept sénateurs RDPC élus dans le Sud-Ouest, lors de l’élection sénatoriale de 2013. Avant sa désignation comme président du groupe parlementaire, Chief Tabe Tando était vice-président de la Commission des lois constitutionnelles. Ce poste sera désormais occupé par le sénateur Charles Mbella Moki.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category